Accueil

LA BOURGEOISIE, une particularité suisse

Chaque citoyen suisse, ou devenu suisse avant 1996, est bourgeois d’une ou de plusieurs communes. Le droit de bourgeoisie est généralement héréditaire.

Le droit de bourgeoisie est une survivance de l’ancien droit de cité médiéval, lequel a été progressivement étendu aux communautés rurales. Dans certaines communes on trouve donc encore « la commune bourgeoisiale » composée des « bourgeois » et « la commune politique » composée des « habitants ». L’appartenance à la commune bourgeoisiale est parfois encore liée à quelques droits (pâturages, vignes, etc..).

Les bourgeois sont enregistrés dans les registres bourgeoisiaux (ou registres des familles) de leur(s) commune(s) d’origine quel que soit leur lieu de naissance, mariage et décès. Ce système a été généralisé en Suisse dès 1928, mais certaines communes possèdent des registres bourgeoisiaux pouvant remonter à la fin du Moyen Age. Ces registres sont en général consultables à l’état civil ou aux Archives de l’Etat.


Restauration de la Chapelle des Gères

bourgeoisie